vendredi 10 juin 2016

Fractures de Franck Thilliez

Je sais pertinemment que j'ai eu lu quelques romans de Franck Thilliez, mais, bizarrement, impossible de me souvenir lesquels. Pour moi, avec Jean-Christophe Grangé, il est un des plus grands auteurs français de la catégorie "roman noir" depuis de longues années, et j'apprécie beaucoup l'ambiance qu'il sait créer dans ses ouvrages. Je reprendrai bientôt sa série Sharko et Lucie de zéro (vu que je ne sais plus trop ce que j'ai lu ou pas), en commençant par le rarissime "conscience animale", que j'ai dégoté dans la bibliothèque d'une connaissance; mais en attendant j'ai lu une de ses histoires indépendantes...

Résumé


Alice sait que quelque chose ne tourne pas rond dans sa tête. A l'hôpital de Lille, son psychiatre doit lui révéler le résultat d'un an de traitement, lui apporter cette lumière qu'elle recherche depuis si longtemps.

Mais les événements étranges qui se multiplient autour de la jeune femme vont l'en empêcher : cette photo récente de sa sœur jumelle, pourtant morte dix ans auparavant, qu'elle récupère des mains d'un immigré clandestin ; son père, agressé chez lui à l'arme blanche, et qui prétend avoir tenté de se suicider ; ce chemisier ensanglanté qu'elle découvre dans sa douche et à propos duquel elle n'a pas le moindre souvenir ; cet homme retrouvé nu dans un abribus et qui semble avoir vu le diable en personne.

En un mot, Alice vient de prendre un aller simple vers la folie…





Éditeur : Pocket
Date de parution : 14 octobre 2010
Genre : Thriller 
Nombre de pages : 448 p
Date de lecture : juin 2016

Mon avis

Dès l'ouverture du livre, l'auteur nous plonge dans un monde complexe, où fantasmes et réalités se chevauchent, où l'on ne sait pas bien qui est qui. Les époques et les histoires s'entremêlent, créant une impression de chaos. Pourtant, même complètement perdu dans cette cacophonie initiale, le lecteur ne peut décrocher. Tout va très vite au début, on ne sait pas trop ce qui se passe mais ça nous emporte. Ensuite, on commence à y voir plus clair...


Une fois passés ces moments de trouble, on découvre des personnages intrigants, et souvent attachants. Tous ont vécu des événements marquants et en sont à des périodes critiques de leurs vies. 

Claude Dehaene, dont on découvre d'abord un passé monstrueux, est ainsi présenté, et ne tarde pas à être rejoint par plusieurs personnages de son entourage: Alice, une des protagonistes principales du roman,qui n'est autre que sa fille, et sa sœur jumelle Dorothée. Leur mère, qui a elle aussi connu un destin tragique, ainsi qu'une amie vivant non loin de chez eux. Tous ces personnages sont torturés et on découvre peu à peu leurs histoires, passées et présentes. 

D'autres personnages gravitent autour du second protagoniste principal, un psychiatre prénommé Luc. Ce dernier n'a rien à envier aux premiers personnages si l'on compare leurs drames personnels et leurs états psychologiques. Obsédé par son travail, et par certains de ses patients, on finit tout de même par découvrir l'homme derrière la fonction.


J'ai vraiment adoré ce roman, du début à la fin, même si j'ai très vite compris ce qui se passait. 

Alice vient de déménager de la ferme familiale qui l'a toujours oppressée. Pour l'aider à comprendre à quoi tient cette angoisse, elle fait appel à un psychiatre, Luc, qui va tout tenter pour l'aider à démêler le vrai du faux, les fantasmes et autres cauchemars de la réalité. Une épopée non sans danger pour chacun des personnages concernés... 

Je n'en dirai pas plus quant à l'intrigue, je ne voudrais pas spoiler pour ceux qui n'auraient pas encore eu la chance de découvrir cet excellent titre.


En conclusion, un livre très noir dont j'ai rapidement deviné les rouages mais qui pour autant fut un excellent moment de lecture. J'ai aimé à me perdre dans ce cauchemar savamment orchestré par un auteur dont l'imagination débridée n'a d'égale que l'écriture maîtrisée qu'il utilise pour nous la faire partager. Je recommanderai sans  hésitation aucune de se plonger dans cet excellent  thriller où la psychologie a la part belle et qu'on dévore sans réussir à s'arrêter!


Et vous, quel est votre Thilliez préféré?
Ou est-ce un autre romancier que vous considérez comme le maître de la littérature noire?

7 commentaires:

  1. Mmmh Thilliez, rien qu'évoquer ses romans me donne des frissons ^^ Je ne les ait pas tous lu, mais pour le moment ceux que je préfère sont Le Syndrome [E] et Deuils de Miel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  2. Tu sais que je n'ai - à ma grande honte - jamais rien lu de lui ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a aucune honte à avoir, avec le nombre de livres et d'auteurs qui existent, on ne peut malheureusement pas tout lire!

      Supprimer
  3. Fractures est un roman génial ! Il me fait penser au Passager de Grangé d'ailleurs. De mon côté j'ai lu tous les Thilliez je pense, à part peut-être quelques nouvelles.. Oui vaut mieux que tu lises les Sharko/Hennebelle dans l'ordre, bien que tu peux commencer par là ou l'autre des perso, tant qu'ils ne sont pas ensemble dans les livres, ça n'a pas d'importance. sI je me souviens bien, il y a 2 Sharko et 2 Hennebelle. ;-)

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots ;)